Les nouvelles tendances technologiques

Veille technologique de Guillaume Sibiery

Posts Tagged ‘Google’

2009 sera l’année Android

Posted by guillaumesibiery sur 13 mai 2009

android-logo

+900% : c’est la croissance prévue pour les ventes de terminaux sous Google Android par l’institut d’études Analytics qui table sur huit millions d’appareils écoulés cette année, soit environ 5% du marché des OS pour smartphones. « Android est en mesure de devenir d’ici deux ou trois ans un acteur de premier plan dans le secteur des smartphones », estime Neil Mawston, directeur de Strategy Analytics.

Jusqu’à il y a quelques mois, seul HTC proposait des terminaux équipés, les désormais célèbres Magic et Dream vendus notamment en France par Orange et SFR. Mais depuis, les choses ont évolué. De grands noms du mobile comme Samsung ou LG s’apprêtent à lancer des modèles cette année. Des modèles qui seront vendus dans le monde entier. Par ailleurs, le ralentissement du marché des mobiles pousse les fabricants et les opérateurs à mettre l’accent sur les smartphones, segment qui devrait être dans le vert cette année, ce qui permet à Android de tirer son épingle du jeu. La quasi-gratuité de l’OS fait également figure d’argument de poids compte tenu de la crise actuelle.

Enfin, la plate-forme devrait se faire une place dans les netbooks, notamment chez Asus, le leader de ce marché et Dell.malgré cette croissance fulgurante, il faudra encore du temps pour qu’Android vienne sérieusement titiller Symbian (Nokia) ou encore RIM, OS, MacOS ou Windows Mobile dont la version 6.5 est dans les starting-blocks.

Posted in Uncategorized | Tagué: , | Leave a Comment »

3D dans les navigateurs web : un challenge signé Google

Posted by guillaumesibiery sur 25 avril 2009

google3d

Un des grands paris du Web de demain pourrait être l’intégration de technologies 3D. Les plus anciens se souviendront du VRML (Virtual Reality Markup Language ), lequel n’a jamais su trouver son public.

Aujourd’hui, tous les acteurs se penchent sur la difficile question de l’intégration d’éléments 3D au sein des pages web. Avec O3D, c’est au tour de Google de dévoiler sa solution open source. À terme, la compagnie espère faire de cette technologie un standard officiel.

Ce greffon est compatible avec trois navigateurs web : Internet Explorer, Mozilla Firefox et Google Chrome. Ce dernier est disponible pour Windows et Mac OS X. Les utilisateurs Linux (x86 32 bits uniquement) devront compiler le code source par leurs propres moyens.

La firme fournit un large ensemble d’applications de démonstration. Ces dernières sont compactes et leur exécution est plutôt rapide. On peut noter que Google utilise les librairies 3D présentes nativement dans le système d’exploitation : DirectX ou  OpenGL.

O3D est vu par le navigateur comme une librairie d’extension dédiée à la 3D. Chaque application utilise donc l’interpréteur JavaScript présent au sein du navigateur. Évidemment, Google met l’accent sur ses propres technologies. La compagnie montre ainsi comment tirer parti de la vitesse de V8 (le moteur JavaScript inclus dans Chrome), comment convertir une application 3D en un gadget iGoogle, ou encore comment créer une application pouvant fonctionner en mode déconnecté, au travers de Google Gears.

Il est possible d’aller encore plus loin. Ainsi, la firme ne cache pas qu’il est possible de lier O3D au seul moteur JavaScript V8, lui-même intégrable dans une application C++ traditionnelle. Bref, O3D pourrait tout à fait être utilisé au sein de logiciels classiques.

Google avait déjà abordé le marché de la 3D en juillet 2008 avec Lively, une plate-forme concurrente de Second Life. Mais l’expérience n’avait pas porté ses fruits et l’entreprise de Mountain View a déconnecté le service 6 mois après son lancement.

Posted in Uncategorized | Tagué: , | Leave a Comment »

Google Profiles : maîtriser (au mieux) son identité sur le Web

Posted by guillaumesibiery sur 22 mars 2009

google-profiles1

Le nouveau service de Google veut donner la possibilité aux internautes de contrôler davantage les informations qui circulent à leur sujet sur la Toile.

Le terme « googeliser décrit un phénomène bien réel : une tendance qui pousse les gens à s’informer sur une personne en tapant son nom dans le moteur de recherche du même nom. Google Profiles, le nouveau service proposé par le moteur de recherche vise à offrir aux utilisateurs un plus grand contrôle sur les matériaux les concernant directement (images, textes, vidéos) et circulant sur le Web.

La multiplication des sites de réseaux sociaux a engendré de la même manière une multiplication des informations concernant les internautes sur la Toile.Google souhaite donner aux utilisateurs « un plus grand contrôle sur ce que les gens trouve lorsqu’il cherche leurs noms « , explique le moteur de recherche sur son blog officiel.Google Profiles arbore la forme d’une carte de visite. L’utilisateur est invité à remplir les différentes cases lui demandant son nom, sa profession, sa ville de résidence, une photo ainsi qu’une courte biographie.L’option offre également la possibilité d’ajouter des liens vers les profils d’autres plates-formes où l’utilisateur pourrait être inscrit (Facebook, LinkedIn, Hi5, etc.). Bien sûr, l’internaute reste libre de rajouter des informations.

Pour Google, l’ajout de cette fonction reste stratégique. Accusé de faire fructifier les données personnelles des utilisateurs dans l’ombre, le moteur de recherche souhait ainsi s’offrir une image de moteur de recherche « ouvert ».

Posted in Uncategorized | Tagué: | Leave a Comment »

Google lance Google Latitude

Posted by guillaumesibiery sur 8 février 2009

Google lance un nouveau service de géo-localisation pour Google Maps et iGoogle qui permet de localiser les téléphones portables :  Google Latitude.

article61

Ce service a été avant tout développé pour les téléphones portables mais fonctionne aussi par l’intermédiaire de iGoogle dans n’importe quel navigateur sur un ordinateur.

Cette nouvelle fonctionnalité est une extension de Google Mpas pour portables. Ainsi, les amis et membres de la famille sont en mesure de savoir où vous vous trouvez instantanément. Afin de garantir la protection de la vie privée et d’empêcher que n’importe qui puisse savoir où vous êtes, chaque utilisateur décide et fixe qui peut avoir accès à ces informations.

L’identification de la position géographique s’effectue par les coordonnées GPS, les relais mobiles et le réseau WIFI.  Ceci permet une localisation relativement précise même pour les terminaux dépourvus de GPS.

Google Latitude est également utilisable sur avec votre Blackberry couleur, Windows mobile (5 et plus) et les smartphone avec Symbian S60.

Cette application sera rapidement disponible sur iPhone, iPod Touch, Google Android et autres téléphones portables Java.

Posted in Uncategorized | Tagué: , , | Leave a Comment »