Les nouvelles tendances technologiques

Veille technologique de Guillaume Sibiery

System S : une solution capable d’améliorer la prise de décision et d’accroitre la réactivité

Posted by guillaumesibiery sur 13 mai 2009

ibm

Selon IBM, l’analyse de données en ligne et en temps réel va devenir un facteur crucial pour les entreprises. Dans ce but, le constructeur lance une nouvelle solution, IBM System S.

Ce logiciel, fruit de six années de recherche, est un outil d’analyse du trafic des données en temps réel. Suivant le domaine d’application, IBM System S permet ainsi d’analyser les flux de données issus des transactions d’institutions financières ou d’assurer le suivi d’une chaîne de production.

Pour le fabricant, les retombées sont évidentes. Dans le domaine de la production industrielle, IBM System S permet de réagir très vite à l’apparition de premières avaries dans un processus de fabrication ou dans le domaine financier. Ce qui permet d’accélérer la prise de décision en conséquence. Néanmoins, le fabricant souhaite avant tout convaincre, Oracle, Microsoft ou Tibco proposant déjà des solutions similaires.

IBM fournira par ailleurs une version d’essai de System S aux développeurs ainsi qu’un ensemble d’outils de programmation pour leur permettre de mettre à l’épreuve la solution.

La solution est commercialisée en fonction du volume de flux à traiter. Selon un porte-parole du groupe, System S est commercialisé à 100 000 $ pour deux serveurs. Suivant le nombre d’unités concernées, le tarif pourra atteindre plusieurs millions de dollars. La solution devrait être disponible ce mercredi 13 mai.

Posted in Uncategorized | Tagué: | Leave a Comment »

Ubuntu One : un concurrent pour Windows et MAC OS X

Posted by guillaumesibiery sur 13 mai 2009

ubuntu-logo

En dévoilant la version finale de Linux Ubuntu 9.04 le 23 avril dernier, la société Canonical Ltd a misé sur les performances et la stabilité pour faire de son système d’exploitation un véritable concurrent face à Windows et Mac OS X. Gerry Carr, directeur du département marketing de Canonical, nous annonçait que la société irait plus loin et comptait bien se mettre à l’ére du web 2.0.

« Nous sommes actuellement en train de tester une série d’applications web pour les utilisateurs d’Ubuntu, lesquelles communiqueront avec les applications locales. », expliquait-il. Le voile se lève peu à peu et nous apprenons aujourd’hui que cette suite d’outils se baptise Ubuntu One.

Parmi les fonctionnalités proposées, nous retrouvons un utilitaire de stockage sur Internet à mi-chemin entre l’iDisk d’Apple et l’application multi-plateforme DropBox. Une fois installé sur la machine (Ubuntu 9.04 au minimum), le logiciel permettra de synchroniser certaines données locales afin de les héberger sur un espace web dédié mais aussi de les synchroniser avec d’autres machines authentifiées sur le même compte. L’utilisateur dispose de 2 Go d’espace gratuit et, moyennant 10 dollars par mois, peut bénéficier de 10 Go. Notons qu’une interface web de gestion des fichiers est également proposée pour y accéder depuis un autre ordinateur.

Cette initiative permettra certainement à Ubuntu d’attirer de nouveaux utilisateurs et devrait assurer à Canonical de nouveaux fonds réguliers à investir dans le développement de son système.

Posted in Uncategorized | Tagué: | Leave a Comment »

2009 sera l’année Android

Posted by guillaumesibiery sur 13 mai 2009

android-logo

+900% : c’est la croissance prévue pour les ventes de terminaux sous Google Android par l’institut d’études Analytics qui table sur huit millions d’appareils écoulés cette année, soit environ 5% du marché des OS pour smartphones. « Android est en mesure de devenir d’ici deux ou trois ans un acteur de premier plan dans le secteur des smartphones », estime Neil Mawston, directeur de Strategy Analytics.

Jusqu’à il y a quelques mois, seul HTC proposait des terminaux équipés, les désormais célèbres Magic et Dream vendus notamment en France par Orange et SFR. Mais depuis, les choses ont évolué. De grands noms du mobile comme Samsung ou LG s’apprêtent à lancer des modèles cette année. Des modèles qui seront vendus dans le monde entier. Par ailleurs, le ralentissement du marché des mobiles pousse les fabricants et les opérateurs à mettre l’accent sur les smartphones, segment qui devrait être dans le vert cette année, ce qui permet à Android de tirer son épingle du jeu. La quasi-gratuité de l’OS fait également figure d’argument de poids compte tenu de la crise actuelle.

Enfin, la plate-forme devrait se faire une place dans les netbooks, notamment chez Asus, le leader de ce marché et Dell.malgré cette croissance fulgurante, il faudra encore du temps pour qu’Android vienne sérieusement titiller Symbian (Nokia) ou encore RIM, OS, MacOS ou Windows Mobile dont la version 6.5 est dans les starting-blocks.

Posted in Uncategorized | Tagué: , | Leave a Comment »

WiGig : une alliance pour un WiFi sur-vitaminé

Posted by guillaumesibiery sur 9 mai 2009

wga-logo

Doper les usages du sans fil en proposant une technologie à très haut débit et courte portée offrant des vitesses de transfert 10 fois plus rapides que celles du WiFi actuellement, c’est l’objectif de la Wireless Gigabit Alliance ( WiGig ) qui vient d’être constituée.

Regroupant une quinzaine d’acteurs, dont Microsoft, Intel, Dell, mais aussi Nokia, Samsung, LG Electronics ou encore Atheros et Broadcom, elle vise à poser les bases d’une spécification pour une technologie sans fil dans la nade de 60GHz.

Celle-ci fait déjà l’objet d’une approche par l’ EEE ( Institute of Electrical and Electronics Engineers ) avec le projet Gigabit  WiFi et elle est convoitée par d’autres groupes industriels comme le groupe  Wireless HD qui a déjà créé une spécification dans la bande 60 GHz pour des usages vidéo.
La WiGig Alliance souhaite ainsi créer une spécification qui permettra des transferts de gros fichiers, d’affichages distants ou de streaming multimédia en haute définition à l’aide d’une technologie de transfert sans fil 60 GHz intégrable dans du matériel électronique grand public, des appareils mobiles et des ordinateurs.

Sans surprise, le groupe veut créer l’environnement industriel qui permettra à cette technologie de se développer et d’être adoptée plus facilement. Elle est déjà vue comme un complément aux technologies WiFi pour des usages personnels et professionnels.

Elle permettra en outre de faire disparaître un certain nombre de câbles. La WiGig Alliance prévoit de finaliser la spécification pour le dernier trimestre 2009.

Posted in Uncategorized | Tagué: | Leave a Comment »

Flash s’installe dans les télévisions…

Posted by guillaumesibiery sur 26 avril 2009

adobe_flash_logo

Après avoir conquis les ordinateurs grâce à son module Flash Player installé sur plus de 98% des machines dans le monde, Adobe part aujourd’hui à la conquête de nouveaux supports, en annonçant que sa plate-forme Flash est désormais disponible pour être intégrer aux télévisions, aux set-top-boxes et aux lecteurs Blu-Ray connectés à Internet.

L’optimisation de Flash pour un grand nombre d’appareils électroniques permettra de visionner des contenus en streaming en en haute définition, sans avoir à passer par un ordinateur. Les utilisateurs pourront ainsi visualiser des vidéos de haute qualité sur tous les écrans disponibles dans leur foyer, via le format de fichier FLV.

Pour mener à bien l’intégration de sa technologie Flash dans ces appareils domestiques connectés au Web, Adobe a déjà noué des partenariats avec des fabricants de puces de type SoC (System On Chip), comme Intel, Broadcom ou STMicroelectronics, des câblo-opérateurs (Comcast) ou des fournisseurs de contenus, tels que la New York Times Company, Atlantic Records ou Disney Interactive Media Group.

Posted in Uncategorized | Tagué: , | Leave a Comment »

3D dans les navigateurs web : un challenge signé Google

Posted by guillaumesibiery sur 25 avril 2009

google3d

Un des grands paris du Web de demain pourrait être l’intégration de technologies 3D. Les plus anciens se souviendront du VRML (Virtual Reality Markup Language ), lequel n’a jamais su trouver son public.

Aujourd’hui, tous les acteurs se penchent sur la difficile question de l’intégration d’éléments 3D au sein des pages web. Avec O3D, c’est au tour de Google de dévoiler sa solution open source. À terme, la compagnie espère faire de cette technologie un standard officiel.

Ce greffon est compatible avec trois navigateurs web : Internet Explorer, Mozilla Firefox et Google Chrome. Ce dernier est disponible pour Windows et Mac OS X. Les utilisateurs Linux (x86 32 bits uniquement) devront compiler le code source par leurs propres moyens.

La firme fournit un large ensemble d’applications de démonstration. Ces dernières sont compactes et leur exécution est plutôt rapide. On peut noter que Google utilise les librairies 3D présentes nativement dans le système d’exploitation : DirectX ou  OpenGL.

O3D est vu par le navigateur comme une librairie d’extension dédiée à la 3D. Chaque application utilise donc l’interpréteur JavaScript présent au sein du navigateur. Évidemment, Google met l’accent sur ses propres technologies. La compagnie montre ainsi comment tirer parti de la vitesse de V8 (le moteur JavaScript inclus dans Chrome), comment convertir une application 3D en un gadget iGoogle, ou encore comment créer une application pouvant fonctionner en mode déconnecté, au travers de Google Gears.

Il est possible d’aller encore plus loin. Ainsi, la firme ne cache pas qu’il est possible de lier O3D au seul moteur JavaScript V8, lui-même intégrable dans une application C++ traditionnelle. Bref, O3D pourrait tout à fait être utilisé au sein de logiciels classiques.

Google avait déjà abordé le marché de la 3D en juillet 2008 avec Lively, une plate-forme concurrente de Second Life. Mais l’expérience n’avait pas porté ses fruits et l’entreprise de Mountain View a déconnecté le service 6 mois après son lancement.

Posted in Uncategorized | Tagué: , | Leave a Comment »

Bluetooth 3.0 & WiFi : une nouvelle association

Posted by guillaumesibiery sur 24 avril 2009

bluetootLe Bluetooth Special Interest Group (SIG) regroupe divers acteurs investis dans le monde des technologies de communication sans fil : Ericsson, Intel, Lenovo, Microsoft, Motorola, Nokia, Toshiba, etc.

Ce groupement vient de dévoiler les spécifications du futur Bluetooth 3.0, connu plus précisément sous le nom de Bluetooth 3.0 High Speed (HS). Ce dernier pourra se connecter à des réseaux 802.11 (WiFi), avec des débits maximaux de 24 Mb/s. Il pourra donc communiquer plus rapidement, mais aussi faire office de passerelle entre le Bluetooth et le WiFi.

« Cette version est née pour aller vite« , déclare le Dr. Michael Foley, directeur exécutif du Bluetooth SIG. « La technologie 802.11 a été un choix naturel, car elle offre plus d’efficacité, aussi bien pour nos membres que les consommateurs. Avec les produits Bluetooth 3.0 HS vous obtiendrez un échange plus rapide des informations sans toutefois changer la façon dont les périphériques se connectent entre eux. Nous sommes heureux d’élargir ainsi les possibilités des réseaux personnels (PAN pour Personal Area Network). »

Le Bluetooth 3.0 HS reprend pour le reste toutes les qualités qui ont fait le succès du Bluetooth 2.1 EDR : association simple des périphériques et sécurisation des transferts. Sa gestion de la consommation électrique sera également en progrès, ce qui abaissera ses besoins en énergie. 

Posted in Uncategorized | Tagué: , | Leave a Comment »

Google Profiles : maîtriser (au mieux) son identité sur le Web

Posted by guillaumesibiery sur 22 mars 2009

google-profiles1

Le nouveau service de Google veut donner la possibilité aux internautes de contrôler davantage les informations qui circulent à leur sujet sur la Toile.

Le terme « googeliser décrit un phénomène bien réel : une tendance qui pousse les gens à s’informer sur une personne en tapant son nom dans le moteur de recherche du même nom. Google Profiles, le nouveau service proposé par le moteur de recherche vise à offrir aux utilisateurs un plus grand contrôle sur les matériaux les concernant directement (images, textes, vidéos) et circulant sur le Web.

La multiplication des sites de réseaux sociaux a engendré de la même manière une multiplication des informations concernant les internautes sur la Toile.Google souhaite donner aux utilisateurs « un plus grand contrôle sur ce que les gens trouve lorsqu’il cherche leurs noms « , explique le moteur de recherche sur son blog officiel.Google Profiles arbore la forme d’une carte de visite. L’utilisateur est invité à remplir les différentes cases lui demandant son nom, sa profession, sa ville de résidence, une photo ainsi qu’une courte biographie.L’option offre également la possibilité d’ajouter des liens vers les profils d’autres plates-formes où l’utilisateur pourrait être inscrit (Facebook, LinkedIn, Hi5, etc.). Bien sûr, l’internaute reste libre de rajouter des informations.

Pour Google, l’ajout de cette fonction reste stratégique. Accusé de faire fructifier les données personnelles des utilisateurs dans l’ombre, le moteur de recherche souhait ainsi s’offrir une image de moteur de recherche « ouvert ».

Posted in Uncategorized | Tagué: | Leave a Comment »

Samsung à l’aube de l’insertion de son premier mobile Android en Europe

Posted by guillaumesibiery sur 21 mars 2009

111-samsung

Samsung compte lancer en Europe son premier terminal mobile sous Androïd d’ici la fin du printemps. Selon les éléments fournis par l’équipe hardware de développement du groupe sud-coréen, le modèle i7500 sera proposer sur les principaux marchés européens courant juin.

Le terminal sera doté d’un écran tactile 3.2 pouces, d’un appareil photo incorporé de 5 mégapixels, d’une mémoire embarquée de 8 Go avec la possibilité d’ajouter 32 Go avec des cartes de stockage externe. Autre signe particulier : sa taille fine (11,9 mm). Les utilisateurs auront la possibilité de choisir entre différents mode d’accès Internet mobile : HSDPA à 7,2 Mbit/s ou Wi-Fi. Google oblige, ils pourront accéder à des multitudes de services comme Google Maps avec support GPS, YouTube, Google Search et Google Talk.

Samsung assure qu’il a été le premier constructeur majeur à avoir lancé un smartphone sous Android et qu’il a nargué des concurrents comme Sony Ericsson et Motorola.

Posted in Uncategorized | Tagué: , | Leave a Comment »

Smartphone « Pink » de Microsoft

Posted by guillaumesibiery sur 1 mars 2009

LogoMicrosoftL’objectif de la firme semble clair : concurrencer de front l’iPhone, le plus populaire des smartphones. La tâche s’annonce rude : rien qu’au premier trimestre de cette année, le terminal de la firme à la pomme s’est écoulé à 3,79 millions d’exemplaires, soit une hausse 123% en un an, et à 20 millions d’exemplaires dans le monde depuis son lancement. Ce dernier serait un atout considérable pour Verizon, qui pourrait ainsi davantage se mesurer à son concurrent AT&T, qui est l’opérateur exclusif de l’iPhone depuis 2007.

De son côté, Microsoft dispose de quelques atouts pour séduire de nouveaux clients avec son « Pink » : un système d’exploitation pour mobile, Windows Mobile, déjà bien rôdé, avec une part de marché de l’ordre de 11,8%, contre 8,2 pour Mac OS X. Et une boutique d’application en ligne, Windows MarketPlace for mobile qui, à l’image de l’App Store d’Apple, est une plate-forme en ligne permettant le téléchargement de programmes pour les Windows Phone.

Par ailleurs, si Microsoft se chargera de développer l’aspect matériel et le design de son smartphone, sa fabrication devrait être confiée à un constructeur spécialisé, à l’image de Google qui a su s’adjoindre les services de HTC pour y implanter l’OS Android sur les terminaux du constructeur taïwanais.

Posted in Uncategorized | Tagué: , | Leave a Comment »